Process Coming Out !

Publié par

Connaissez-vous le modèle de communication interpersonnelle appelé Process Communication ?

Laissez moi vous conter une histoire de conseil.

En début d’année, je reçois une cliente résolue à changer de métier. Elle est juriste dans la fonction publique et souhaite réfléchir à une autre voie professionnelle.

Au bout de quelques questions, elle me révèle que si son CDD se termine prochainement, elle vient d’en signer un nouveau, toujours en tant que juriste.

Je la questionne alors sur sa motivation pour son métier. Elle me dit beaucoup l’apprécier.

Étonnement de ma part : « – Pourquoi quitter une profession que l’on aime ? »

« – Ce sont les conditions d’exercice de mon métier que je ne supporte plus. L’ambiance est exécrable dans ma Direction et je crains de retrouver une situation semblable »

Pour elle, ce type d’ambiance est inhérent au type de métier (juriste) qu’elle exerce.

Je m’emploie, alors, à concrétiser ce qu’elle entend par « ambiance exécrable » et découvre que son chef ne lui adresse pas la parole depuis des semaines, qu’il ne lui a jamais marqué la moindre marque d’attention ou de reconnaissance et que, de plus, il ne lui a jamais vraiment donné de consignes claires quant au travail à effectuer.

Et comme si ça ne suffisait pas, le collègue qui partage son bureau n’arrête pas de parler et donne son avis sur tout. Ce qui l’excède au plus haut point.

En l’écoutant, je bondis intérieurement : « Bon sang mais c’est bien sur. Voilà une rêveuse dont le chef est un travaillomane et le collègue de bureau, un persévérant. Pas étonnant qu’elle souffre de cette situation« .

Vous qui me lisez, cela vous parait de l’hébreu ce que je viens d’écrire ? C’est que vous ne connaissez ni l’hébreu, ni la process communication.

Mais laissez moi finir mon histoire.

Je  vérifie mes hypothèses avec quelques questions encore. « Partage-t-elle sa vie avec quelqu’un ? Comment cela se passe-t-il ? A-t-elle besoin de beaucoup de solitude dans sa vie privée ou préfère-t-elle être entourée ? »

Et fort de ses réponses, je lui lâche le pot aux roses. Ce n’est pas changer de métier dont elle a besoin mais comprendre comment elle fonctionne et comment fonctionnent les autres afin de s’adapter à eux et faire en sorte qu’eux aussi s’adaptent à elle.

La solitude et avoir des consignes claires sont ses besoins fondamentaux. Son chef, pour sa part, a besoin d’enchaîner les dossiers sans perdre de temps avec les aspects humains. Quant à son collègue, il n’est satisfait que quand il a pu exprimer ses opinions et ses convictions. C’est le choc de ces besoins opposés qui est responsable de son insatisfaction.

Dans son prochain job, je lui recommande de faire attention aux profils qui l’entourent et à apprendre à composer avec eux.

Pour cela, connaître le modèle de la process communication lui sera fort utile.

La process communication (ou process com), kezako ?

C’est une grille d’explication des modes de communication entre êtres humains inventée par Taibi Kahler, psychothérapeute tendance analyse transactionnelle, à la demande de la NASA. Devant envoyer des astronautes pendant plusieurs mois dans l’espace, l’agence spatiale américaine cherchait à composer ses équipes avec des personnalités compatibles afin que tout se passe au mieux.

De cette commande, Kahler a sorti un modèle composé de 6 grands profils de communication dont il affirme qu’ils sont présents dans toutes les communautés humaines.

Nous venons de voir :

  • la rêveuse (ma cliente) ;
  • le travaillomane (son chef) ;
  • le persévérant (son collègue)

dont je vous ai précisé pour chacun quel est le besoin fondamental.

Les trois autres profils sont :

  • le rebelle toujours en recherche de contact ;
  • l’empathique qui a tellement besoin d’être aimé ;
  • le promoteur avec un besoin d’excitation permanent.

Ne vous arrêtez pas aux dénominations, elles sont trompeuses. Attachez-vous aux besoins en lien avec chacun de ces 6 Profils de communicants et demandez-vous auquel vous appartenez ? Puis demandez-vous auquel appartient chacun de vos collègues ? Et vos proches ?

Et si vous souhaitez approfondir la question, je vous recommande trois moyens pour commencer à vous approprier le modèle de la process com :

  • Lisez un livre sur la Process com. Celui-ci me parait simple sur la forme et complet sur le fond :

http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/la-process-com-9782212557862

  • Regardez des vidéos de Gérard Collignon, qui est le diffuseur de la Process com en France le plus réputé. Comme celle-ci par exemple :

https://www.qwant.com/?q=collignon%20process%20com&t=videos&o=0:2b9c78e6a2f99bda852b34176b4aa74a

  • Courez au théâtre assister, lorsqu’elle passe dans votre ville, à une représentation de la pièce Process Comedy :

https://www.youtube.com/watch?v=5X-ZYaCt-HA

Et tenez moi au courant de vos progrès en Process com !

Et comme vous ne me le demandez pas, je fais, ici, volontiers mon Process Coming Out :  je suis en partie Rebelle, en partie Persévérant. Dans quelles proportions ? Cela dépend des heures !

(à suivre)

JC Heriche, Mercredi 16 août 2016, Paris, France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s