Networking : 5 ressorts psychologiques à connaitre absolument !

Dans ce post, je vous confie les 5 raisons principales qui feront accepter vos demandes de RDV par vos contacts réseau.

Beaucoup d’entre vous rechignent à la démarche réseau (ou networking, pour parler comme nos cousins anglo-saxons).

Pourtant, vous savez ce que le réseau peut vous apporter, soit que vous l’ayez testé vous-même, soit que des proches l’aient testé avec succès.

Une démarche réseau, je le rappelle pour ceux qui en entendraient parler pour la première fois, c’est une campagne d’entretiens que l’on fait avec des professionnels et des décisionnaires dont on attend des informations, des conseils, des mises en relation et toutes sortes d’autres choses qui forment les bienfaits du réseau.

Il peut s’agir d’une enquête métier quand on ne sait rien ou presque d’une profession qui nous intéresse ou d’une étude de marché lorsque l’on connait le métier mais que l’on souhaite savoir comment il s’effectue ailleurs.

Dans les deux cas, il s’agit d’une démarche de double visibilité consistant à rendre visible à nos yeux notre marché du travail et, dans le même temps, à nous rendre visible aux yeux de ce même marché.

Seulement, solliciter un entretien réseau semble parfois insurmontable à certains.

Comme ce patron que je reçus, un jour, en entretien, pour qui, il était hors de question de solliciter son réseau direct de proches et de moins proches. Tous l’avaient vu comme un gagnant qui ne se confiait jamais sur l’état de ses affaires. Il ne pouvait s’y résoudre, aujourd’hui, alors que son business était en chute libre.

Pour d’autres, ce n’est pas solliciter le réseau direct qui pose problème. C’est demander un entretien à un inconnu qui leur paraît mission impossible. 

Pourtant si, un court instant, vous vous décentriez de vous, de vos enjeux, de vos préoccupations pour vous centrer sur l’autre, ici l’expert ou le dirigeant que vous souhaitez contactez, vous vous apercevriez d’une chose : ce dernier acceptera bien volontiers votre demande.

Pourquoi ?

Parce que lorsque vous faites votre demande d’entretien réseau, vous mettez en action 5 ressorts psychologiques fondamentaux chez lui :

  • L’occasion de parler de soi :  » Enfin quelqu’un qui s’intéresse à mon métier !  » 
  • Le retour d’image » Je suis quelqu’un de bien, quand même !  » 
  • Le retour d’ascenseur » Demain, je peux avoir besoin de lui. »
  • L’identification :  » Après-demain, si ça se trouve, ça peut m’arriver … » 
  • L’empathie » C’est important pour moi d’aider les autres. Je me sens bien, après. « 

Alors !

Vous voyez que ce n’est pas si périlleux une demande d’entretien réseau !

Et même, qu’elle sera vue d’un œil favorable.

Pourquoi s’en priver alors qu’elle pourrait changer le cours de votre vie professionnelle grâce aux renseignements que vous en obtiendrez ?

Vous connaissez sans doute cette phrase qui tourne sur les réseaux sociaux :  » Et puis. .. Il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.  »

Est-elle de Victor Hugo, comme le prétendent certains ou de Katherine Pancol comme me le suggère Google ?

Peu importe ! Car, rien n’est plus vrai. J’en ai de multiples exemples. Et, vous aussi !

Le tout étant de bien formuler vos demandes d’entretien réseau.

Or, aujourd’hui, ce n’est plus un problème. Car, il y a la méthode de l’APEROT !

Pour ceux qui ne la connaissent pas (encore), la voici : Méthode de l’APEROT ( prononcer Apéro ).

Nota Bene

La peur du réseau est une affection courante qui ne touche pas quelques personnes mais la plupart des gens.

J’en ai traité un aspect, à savoir la compréhension des mécanismes psychologiques de vos interlocuteurs. Cela peut suffire à vous inciter à démarrer une démarche réseau (ou pas).

Si cela ne suffit pas, il y a une question que je pose aux clients qui se démènent dans les affres du réseau :  » De quoi auriez-vous besoin pour ne plus avoir peur ? « 

De leur réponse, résulte bien souvent le levier qui les fait entrer en réseautage. 

Et vous ?

De quoi auriez-vous besoin pour ne plus être affecté par la peur du réseau ?

Ou si vous n’en avez pas (ou plus) peur, comment faites-vous ? 

J’attends avec impatience vos commentaires !

JC Heriche, le 18 février 2017

(A suivre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s